Parole
d'enseignant
Donner du sens
à l’entreprise
par la RSE

« De la salle de classe au comité de direction il n’y a qu’un pas pour les étudiants d'Excelia…que ce dernier a décidé de rendre responsable en plaçant la Responsabilité Sociale des Entreprises au coeur de son enseignement. Rencontre avec Pierre Baret – professeur, Directeur de l’Institut de la Responsabilité Sociétale par l’Innovation, Responsable de l’axe RSE du Groupe - pour qui la RSE n’est plus une option depuis déjà bien longtemps. »

Qu’est-ce que la RSE pour un étudiant en 2018 ?

Pierre BaretLa bonne nouvelle, c’est qu’on constate aujourd’hui que tous nos étudiants ont entendu parler de la RSE. Pour le reste, le grand sujet en 2018 n’est pas tant d’en parler mais d’agir. Pour encore beaucoup d’étudiants, la RSE est une notion qu’ils ont du mal à appréhender concrètement. Notre travail est de faire en sorte que chacun quel que soit son cursus en comprenne pleinement les enjeux.

Vous constatez donc une évolution franche des comportements ?

Des comportements, il est trop tôt pour le dire mais des mentalités, c’est certain. Et c’est logique car cela va dans le sens de l’Histoire. Pour autant il y a un vrai travail à effectuer en terme de modèle, de culture. Implémenter la RSE dans tous les départements d’une entreprise implique une remise en cause fondamentale du modèle actionnariat actuel. Ce qui vous, vous en doutez ne se fera pas du jour au lendemain…

Comment accompagnez-vous vos étudiants à cette évolution ?

Nous expliquons et dotons nos étudiants des méthodes et grilles d’analyse leur permettant d’identifier et de trouver des solutions pertinentes face à des situations inédites. Là où nous avons une vraie responsabilité c’est de leur faire comprendre qu’il n’est plus possible aujourd’hui de se cacher derrière son petit doigt en expliquant qu’on ne savait pas. Nous œuvrons ainsi à former des managers responsables au sens où nos étudiant prennent conscience qu’ils ne pourront s’exonérer d’une réflexion sur les conséquences de leurs décisions sur l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise.

Si vous deviez convaincre un réfractaire à la RSE, que diriez-vous ?

À une personne totalement réfractaire, simplement qu’un manager n’a pas le droit d’être naïf, de s’abriter derrière un « je n’ai fait qu’appliquer les consignes » sans se soucier de leurs conséquences. À une personne incertaine, j’exposerai simplement les faits à savoir que la RSE peut constituer un coût à court terme, mais qu’elle génère de nombreux  avantages à long terme. Parmi ces derniers je citerai par exemple l’impact positif sur l’image de l’entreprise que ce soit au niveau des salariés, des sous-traitants ou encore des consommateurs. L’enjeu n’est donc pas tant de convaincre de l’intérêt de la RSE mais d’arriver à passer du modèle idéal à une mise en œuvre concrète. Rappelons que s’engager sur des enjeux sociaux et environnementaux peut relever d’une démarche volontaire, mais que tromper le consommateur, notamment via du « greenwashing » est punissable par la loi. C’est pour cela d’ailleurs que nous collaborons avec des entreprises qui ont le soucis d’agir concrètement.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les liens que le Groupe entretien les acteurs économiques ?

Le développement de la recherche avec les entreprises fait partie intégrante de la mission du Groupe. Nous menons au travers de nos différentes chaires, des études afin de résoudre de manière pragmatique les problématiques rencontrées par les entreprises. Il faut bien garder à l’esprit que la RSE est une notion très évolutive. Les problématiques RSE d’il y a 10 ans sont, aujourd’hui, largement dépassées. Au travers de l’IRSI - Institut de la Responsabilité Sociétale par l’Innovation, la structure de recherche appliquée du Excelia - nous bénéficions d’un contact direct avec les entreprises et menons avec ces dernières des recherches axées terrain. Mise en oeuvre de démarches responsables, évaluation et pilotage de celles-ci, reporting extra-financier, ancrage territorial et commerce équitable font par exemple partie de nos axes de travail actuels. Pour ce qui est de nos partenaires, je peux vous citer l’entreprise Fleury Michon avec qui nous travaillons depuis 2010 ou encore le Groupe de  transport Hautier depuis 2015 pour qui nous avons mis en oeuvre une démarche RSE afin de l’accompagner dans sa volonté de se positionner en leader dans son secteur vis-à-vis de cette démarche. Vous l’aurez compris, il existe autant d’axes de recherche que de situations rencontrées en entreprise et c’est bien là tout l’intérêt de notre travail !

Je tiens également à souligner le fait que cette année, nous avons accueilli la 6ème édition de l’université d’été E5T sous l’angle suivant «  Accélérer la transition énergétique, l’affaire de tous ? ».

Sujet ô combien impliquant…

Oui mais ô combien réaliste ! Car la RSE loin de ne concerner que quelques idéalistes a un impact sur chaque dirigeant, collaborateur et consommateur. Nous sommes actuellement face à une évolution du modèle mais comme dans tout processus de changement on observe certaines frictions qui s’effaceront avec le temps. D’ici là, il est de notre devoir de former des futurs managers responsables et de renforcer nos liens avec les acteurs économiques via l’organisation d’évènements tel que l’Université d’été E5T. Car qu’on le souhaite ou non, à terme c’est bien vers un nouveau paradigme que nous nous dirigeons. Un écosystème où l’entreprise ne serait plus un outil exclusivement dédié à la maximisation des profits mais un lieu de création de richesse, pas seulement monétaire, à destination de l’ensemble de la collectivité, bref, contribuer au bien commun.

Notons que nous avons également le souci de promouvoir l’enseignement et la recherche sur ces enjeux. Ainsi, nous avons également coordonné le Congrès de l’ADERSE (Association pour le Développement et l’Enseignement de la RSE) et allons organiser, en 2019, celui du RIODD (Réseau International des Organisations pour le Développement Durable). Sur le plan international, nous co-organisons, chaque année, un atelier sur la RSE au sein de l’European Association of Management.

 

A propos de Pierre Baret

Domaine d’enseignement : Économie. Responsabilité Sociale des Entreprises

Domaines de recherche : Mise en œuvre des démarches responsables au sein des organisations (définition de la stratégie, mobilisation des personnels). Evaluation de la performance globale (reporting extra-financier, contrôle de gestion et comptabilité élargie). Impact des démarches responsables sur les territoires.

 

Plus d'infos sur Pierre Baret

En savoir plus sur E5T

En savoir plus sur l'IRSI

 

 

fr