Le Metaverse améliorerait l’apprentissage : que nous disent les neurosciences ?

les neurosciences Exelia
« Le Metaverse est un sujet que l’on ne peut pas ignorer. Et surtout côté pédagogie, car il va bouleverser le monde de l’éducation et en particulier la neuroéducation ».
Anthony Hié, Directeur de la transformation digitale chez Excelia

Le Metaverse n’est plus un gadget, ni même de la science-fiction. En effet, certaines études montrent qu’il améliorerait les capacités d’apprentissage.
C’est pourquoi nous sommes convaincus qu’il est nécessaire de penser la pédagogie avec ce nouvel outil dès aujourd’hui et qu’il y a un véritable intérêt pour nos apprenants.
Quelle est la relation entre neurosciences et Metaverse ? Pourquoi le Metaverse va devenir un outil technologique utile à l’apprentissage ? Comment allons-nous adapter notre approche pédagogique chez Excelia ?

  • Que nous enseignent les sciences cognitives ?

Les neurosciences étudient les processus cognitifs et émotionnels de notre cerveau, qui eux-mêmes sont étroitement liés aux processus d’apprentissage. En trois points, voici ce que nous disent les sciences cognitives sur le sujet de l’éducation :

  1. L’attention et la mémoire sont étroitement liées dans l’apprentissage. L’attention nous permet de sélectionner les informations ; la mémoire est l’étape suivante, qui va les stocker dans notre cerveau. L’attention est donc une composante essentielle de l’apprentissage.

  2. Notre cerveau ne mémorise pas uniquement l’information apprise pendant le cours mais il mémorise en même temps les sensations ressenties. Cela veut dire que nous retenons ce que nous avons vu, entendu et ressenti. Parmi les informations transmises au cerveau, les émotions ressenties ont un impact fort sur la mémorisation. Lorsque l’on ressent des émotions pendant une leçon, un cours, on s’en souvient mieux. 

  3. Plus on multiplie les expériences, les formats, les contextes d’apprentissage, plus on développe nos capacités d’abstraction, d’agilité et nos performances au global. 

En tant qu’établissement d'enseignement supérieur, notre rôle est d’être à l’écoute de ces processus, de les comprendre, de les intégrer dans notre démarche pour faire ensuite les bons choix, adapter et améliorer nos possibilités pédagogiques. Ces réflexions ne servent qu’un seul objectif : faciliter l’apprentissage des étudiants et améliorer l’expérience éducative.

 

  • Alors, plus concrètement, pourquoi le Metaverse, ce monde virtuel faciliterait-il l’apprentissage ? 

 

  • En ayant accès à des mondes virtuels immersifs en trois dimensions avec son casque 3D ou ses lunettes, l’apprenant quitte toutes ses distractions habituelles (téléphone, musique, bruits extérieurs divers…). Il est donc hyper concentré et maximise ou stimule son niveau d’attention. 
  • Contrairement à un cours magistral, le Metaverse est conçu comme un environnement où l’apprenant est actif, ce qui rend l’apprentissage plus vertueux.
  • En apprenant par eux-mêmes, les étudiants sont acteurs de leur processus d’apprentissage, ce qui leur permet d’assimiler plus durablement les notions et de façon plus engageante.
  • De même, en prenant les décisions eux-mêmes lors des exercices proposés dans le Metaverse, les étudiants développent des compétences d’adaptabilité et d’abstraction, très précieuses dans le monde du travail aujourd’hui.
  • L’immersion peut générer chez certains apprenants plus d’intérêt qu’un cours magistral et donc plus de plaisir, surtout chez les nouvelles générations. On sait qu’apprendre en prenant du plaisir est plus facile et plus productif. 
  • L’utilisation du multimédia dans le processus d’apprentissage est très efficace. On apprend mieux dans un univers où les mots, les images, les graphiques et les voix sont présentés simultanément.

 

Et puis, les bénéfices du Metaverse pour les apprenants semblent nombreux : 

 

  • Le Metaverse procure aux apprenants plus d’émotions. En proposant des situations inhabituelles aux étudiants, qu’ils ne vivent pas dans le monde réel, le Metaverse génère de nouvelles émotions qui aident à la mémorisation.
  • Le Metaverse suscite la curiosité. L’apprenant vit des expériences tellement riches et variées, qu’il développe sa curiosité, véritable alliée de l’apprentissage.
  • L’apprenant gagne en confiance. A travers leur avatar, les apprenants prennent plus de risques dans des environnements simulés, quitte à commettre des erreurs. En assumant leurs choix, ils gagnent en confiance en eux. 
  • L’audace est encouragée. Pour résoudre les problèmes proposés dans les exercices du Metaverse, les étudiants feront des choix plus audacieux, plus créatifs que dans la vraie vie.
  • L’apprenant acquiert de nouvelles compétences qu’il ne pourrait pas acquérir dans le monde réel. Chaque nouvelle expérience immersive est une opportunité pour développer de nouvelles capacités tant en savoir-faire qu’en savoir-être. 
  • L’apprenant se sent moins stressé et moins anxieux dans un monde virtuel. L’esprit ludique et vivant du Metaverse permet de réduire les niveaux de stress et d’anxiété des apprenants, car le jugement des autres n’existe pas.
  • Ses erreurs sont vécues comme utiles à son apprentissage et non comme un échec. C’est une vraie révolution dans les mentalités du monde de l’éducation : les éventuelles erreurs commises lors des expériences vécues dans le monde virtuel ne seront pas considérées par les professeurs comme un échec, mais plutôt comme logiques pour progresser. 

 

Chez Excelia, l’idée au cœur de notre Metaverse est de conjuguer la neuroéducation et la technologie afin d’assurer une pédagogie efficace et vertueuse.

metaverse-exceliaL’expérientiel dans un monde immersif permet de maximiser et stimuler les capacités cognitives de chacun. Chez Excelia, nous sommes convaincus que le Metaverse est un levier d'apprentissage, comme un autre, qu’il faut intégrer dans notre approche pédagogique. Il va naturellement faire évoluer nos pratiques d’enseignement. Il sera possible dans le Metaverse de plonger les étudiants dans des expériences d’apprentissage immersives pour « apprendre en expérimentant ». 
De cette manière, la pédagogie devient non plus passive, comme pendant des cours magistraux, mais bien active, ce qui contribue à un meilleur ancrage des connaissances. 

Notre label I.L.E (Immersive Learning Experience)®, une approche sans précédent dans l’enseignement supérieur est la marque d’excellence déposée par Excelia. Elle vise à garantir la qualité des expériences pédagogiques immersives, dans les campus ou dans le Metaverse. Elle signe une exploration audacieuse d’horizons pédagogiques innovants qui s’appuient sur la neuroéducation. Les dispositifs développés sous la marque ILE garantissent ainsi l’impact des apprentissages en immersion. 

«On utilise le Metaverse pour améliorer l’expérience cognitive éducative des étudiants. Cette approche innovante et immersive peut s'appuyer sur la neuroéducation et la technologie pour créer des expériences d'apprentissage qui maximisent l'ancrage des connaissances ».
Anthony Hié, Directeur de la transformation digitale chez Excelia

Pour parvenir à intégrer le Metaverse dans l’enseignement de manière constructive, vertueuse et durable, les questions que nous devons nous poser sont multiples et touchent tout notre écosystème. Quelles sont les compétences intéressantes à assimiler dans le Metaverse ? Comment le Metaverse s’articule avec l’expérience physique dans le campus ? Comment faire pour que les professeurs adhèrent à cette nouvelle manière d’enseigner ?

 

Réponses à touts ces questions dans les articles suivants : 

Lire notre article sur la place de l’humain dans le Metaverse

 

Je retourne sur la page Metaverse

 

fr