Devenir créatrice d'une agence
touristique en Iran
Job Stories

Diplômée de La Rochelle Tourism & Hospitality School, Kimiya est aujourd’hui à la tête d’une entreprise spécialisée dans la conception de voyages touristiques personnalisés à destination de l’Iran. Passionnée par l’entrepreneuriat, curieuse et enthousiaste, Kimiya revient pour nous sur ses projets et ambitions en tant que chef d’entreprise.

Rencontre avec Kimiya,

 

 

 

 

Quelles sont vos principales missions au quotidien ?

Mon métier réside dans le fait de concevoir des voyages personnalisés pour que nos clients vivent la meilleure expérience possible. Cela implique de créer un séjour ou circuit en accord avec les attentes de nos interlocuteurs. La première mission est donc d’écouter afin de cerner les besoins plus ou moins cachés. Il est par exemple essentiel de comprendre si notre client appréciera de dormir dans une Guest house au confort spartiate au milieu du désert ou si un palais des 1001 nuits lui conviendrait davantage.
Une fois le cahier des charges obtenu par un ou plusieurs échanges, mon associé et moi procédons à la conception même du programme. Cette étape clé est l’aboutissement d’un repérage constant sur le terrain. Il s’agit, vous vous en doutez, du volet le plus sympathique du métier. Nous nous rendons ainsi régulièrement en Iran pour échanger avec la population, découvrir de nouveaux endroits et enrichir notre carnet de destinations.
À titre d’exemple lors de son dernier repérage, mon associé s’est retrouvé en montagne avec des nomades à traire les chèvres. Cette expérience très atypique pour lui sera proposée à nos clients afin qu’eux aussi puissent expérimenter l’extraordinaire.

Quelle est votre journée type ?

Difficile de répondre car en tant qu’entrepreneure j’exerce différents métiers au cours de la même journée. De plus, l’activité touristique est par définition soumise à une certaine saisonnalité. Mais disons qu’une partie de l’année est consacrée à l’établissement des devis, à la création d’itinéraires et à la conception de parcours toujours plus extraordinaires. La seconde partie est dédiée pour sa part au développement de l’entreprise en elle-même, à sa pérennité. Cela passe notamment par des opérations de prospection. Nous recherchons par exemple actuellement un moyen d’attirer la population qui voyage seule et qui donc à priori n’a pas besoin de nos services. Le développement de produits additionnels est également à l’étude afin de capter une clientèle plus haut de gamme.

#jobstories

Tout cela est mené avec un seul objectif, nous diversifier ! Le tourisme étant en effet corrélé au contexte géopolitique, il est essentiel pour une structure telle que la nôtre de ne pas mettre tous nos oeufs dans le même panier. Lorsque nous ne sommes pas au contact de nos clients, nous recherchons donc des moyens de rester à flot et sécuriser notre business model.

Quels sont vos prochains projets ?

Comme je l’ai indiqué, il est essentiel pour mon associé et moi-même de nous diversifier. Ayant la fibre entrepreneuriale, nous avons environ 10 000 projets et sommes conscients que nous ne pourrons pas tous leur donner vie. Pour autant, à partir de l’instant où ces projets s’intègrent dans une stratégie pertinente avec la direction prise au départ, il est selon moi utile de chercher à les développer. Pour être plus concrète, je pourrais mentionner le développement de nouvelles destinations ou d’activités pour aller capter de nouveaux publics. Nous étudions également la création de nouveaux outils de voyage à l’image des carnets, des guides.

Fondamentalement entrepreneure, je suis aujourd’hui à la tête d’une agence de voyages mais pourrais tout à fait demain créer une organisation défendant les droits des femmes. Je ne crois pas vraiment au parcours linéaire, le mien est par exemple atypique. Cinéma, chasseur de tête, thèse, école de commerce, j’ai choisi de m’écouter et si à un moment on a pu me reprocher mon indécision professionnelle, aujourd’hui on me considère davantage comme un couteau suisse. Mes prochains projets seront donc fortement liés à l’entreprenariat, au sein de mon activité actuelle ou pas, sur ce territoire ou non. Le monde évolue constamment et j’ai bien l’intention de le suivre dans son parcours !

Riche d’un parcours original et déterminée, Kimiya nous l’assure, la curiosité et l’adaptabilité restent au-delà des compétences techniques des pré-requis fondamentaux pour s’intégrer dans le secteur du tourisme. Et comme elle l’affirme ‘il est essentiel de s’intéresser réellement aux gens pour être en mesure de répondre à leurs besoins à un instant t mais également construire un réseau efficace et faire face aux évolutions constantes du monde’.

Kimiya

 

Plus de détails sur La Rochelle Tourism & Hospitality School

Plus de détails sur Alkimya

fr