Excelia Tourism School : unir le corps, le cœur et l'esprit !

Trois jours, 130 km à vélo pour explorer d'autres manières de voir le tourisme en région Centre-Val de Loire.

Trois jours, 130 km à vélo pour explorer d'autres manières de voir le tourisme en région Centre-Val de Loire. Un module obligatoire pour les vingt étudiants de la promo Bachelor Management du Tourisme et de l'Hôtellerie 2e année English Track, qui en redemandent !

 

Un itinéraire qui lie le corps, le cœur et l'esprit

excelia-tourismeAncienne étudiante d'Excelia, Charlotte Rotureau y intervient aujourd'hui avec une question de fond : « À quoi ressembleraient des associations culturelles, sportives et touristiques qui prendraient vraiment en compte les enjeux écologiques et sociaux ? ». Pour y répondre, elle a souhaité « faire vivre aux étudiants une expérience de slow-tourisme et plus particulièrement en itinérance afin de lier le corps en étant son propre moteur, le cœur en vivant un temps collectif et en se reconnectant à ses émotions, et l'esprit en découvrant de nouveaux secteurs et en rencontrant des professionnels engagés. »


Si l'enseignante avait dégrossi le parcours en amont pendant le semestre à l'international des étudiants, ces derniers, de retour en avril, ont dû alors, en sous-groupes thématiques, prévoir l'itinéraire entre Blois, Chambord et Tours, organiser les repas, les lieux de visite, les aspects techniques et matériels, le planning et la communication... « Au départ un peu inquiets, ils sont arrivés très motivés le 7 juin au petit matin ».


Trois jours, deux encadrants, deux groupes, deux rythmes, des efforts physiques et de la présence pour un programme bien dense : location des vélos auprès de la structure blésoise Les vélos verts, deux nuitées en tente dans les campings Huttopia et Wild Bed, une nuit à The People Hostel à Tours, une introduction à l'œno-tourisme au Château Gaudrelle pour parler agriculture biologique et biodynamie, une visite du château de Chambord... Et des rencontres : avec Grégoire, professionnel de l'éco-tourisme, et avec Adeline, de la région Centre-Val de Loire pour échanger sur la Loire à vélo...


« Les étudiants ont découvert une autre manière de voyager, ensemble, dans l'entraide et la joie. Ça, c'est leur pépite. » Et leur « caillou dans la chaussure » ? « Le vent ! Malgré cela, ils ont trouvé que trois jours, c'était trop court ! »

Charlotte quant à elle poursuit son itinérance exploratoire à vélo et train jusqu'à mi-juillet. Pour lire son récit de l'itinérance avec les étudiants c'est là et pour la suivre, c'est par ici !

 

En savoir plus sur nos formations en tourisme

fr