Le Bachelor Business passe au vert ! 

Économique, humain, environnemental : les trois piliers du Développement durable et de la Responsabilité sociétale des entreprises sont envisagés de façon complémentaire tout au long des trois années de Bachelor Business.

Entre la force de l’expérientiel et la solidité académique, notre fil rouge… est vert !

 

Un positionnement historique d'Excelia

rse excelia

Excelia a été précurseure en étant la première à créer des Masters tournés vers les enjeux du développement durable dès 1999.

L'objectif ? Doter nos étudiants et diplômés de compétences transversales liées à la responsabilité sociale et sociétale des organisations.

Volontairement généraliste d’un point de vue pédagogique, mais aussi professionnalisant et responsabilisant en pratique, le Bachelor Business permet d'avoir une vision globale de la stratégie environnementale des entreprises et établissements publics en lien avec les politiques nationale et internationale.

 

 

Pourquoi un Bachelor « green » ? Parce qu’il y a urgence… passons à l’action !

 

  • Pour sauver le monde ! Les 17 objectifs de développement durable (ODD) nous donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ils répondent aux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés, notamment ceux liés à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice. Les objectifs sont interconnectés et, pour ne laisser personne de côté, il est important d’atteindre chacun d’entre eux, et chacune de leurs cibles, d’ici à 2030.

 

  • Pour répondre aux demandes des entreprises et structures qui veulent atteindre les ODD : cette logique RSE n’est pas nouvelle chez Excelia, mais l’un de nos objectifs pédagogiques est de renforcer les compétences humaines en continu. Il s’agit d’accroître l’employabilité des étudiants en développant leur agilité dans des situations de la « vraie vie » auprès de personnes qui cherchent… et qui trouvent des solutions aux problématiques actuelles !

 

  • Pour former pas seulement de « bons managers », mais des managers conscient de leur environnement, des humains sensibles, citoyens, responsables, acteurs, capables de s’adapter, de transmettre et de prendre des décisions. Oui vous, futurs managers d’équipes et de projets, petits colibris, vous pouvez « faire votre part » !

 

Trois années de savoirs académiques, de savoir-faire et de savoir-être expérientiels :

 

  • Année 1 :

 

Dès la rentrée en première année, l’étudiant est mis en action.

D’abord avec la participation à "La Fresque du Climat", un moment fort de sensibilisation pour le Bachelor Business. Quoi de mieux qu’un jeu pour comprendre les enjeux climatiques ? Les participants doivent retrouver en équipe les liens de causes à effets pour reproduire « La Fresque du Climat » qui démontre les effets du réchauffement climatique de manière scientifique, caution du Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat (GIEC) oblige !

 

En décembre ont lieu les premières missions Climacité©, pour agir à côté de chez soi !

Vous connaissiez déjà le projet Humacité©, emblème du positionnement humaniste d’Excelia depuis 15 ans, un engagement solidaire, humanitaire, social dont le bien-fondé pédagogique relève d’une expérience unique.

Climacité© en est le « complément climatique », mis en œuvre par les directeurs et directrices de programmes et les responsables Expérientiel et développement personnel et lancé en fin d’année 2020.

 

Nos étudiants ont visiblement la fibre de l’engagement environnemental, car dès le lancement, ce sont 300 missions Climacité© qui sont prévues, tous programmes confondus ! Quand on vous dit que la communauté Excelia partage et porte des valeurs fortes…

En Bachelor Business, 100 % des étudiants ont signé une convention de stage pour partir en mission Climacité© en association, en entreprise ou en établissement public, malgré le contexte sanitaire et le 2ème confinement. 

La mission dure trois semaines, au sein d’une entreprise, d’une association, d’une collectivité… dans le secteur ou sur la thématique qui intéresse personnellement l’étudiant : protection des animaux, aide aux migrants climatiques, actions anti-gaspillage alimentaire etc.

Observateurs des dispositifs mis en œuvre, les stagiaires sont aussi acteurs et potentiellement force de propositions. La prise de conscience commence déjà devant la photocopieuse et l’imprimante…

En amont et en aval de la mission, les équipes du Bachelor Business et de Climacité© sont au rendez-vous pour accompagner dans la recherche de missions, ouvrir des portes, puis aider à la restitution de cette première expérience qui par ce qu’elle engendre de vécu personnel donne du fond et forge des convictions !

 

En mission Climacité© en décembre 2020, ce sont les étudiants qui en parlent le mieux :

 

Mathilde GastalFace au Covid-19 et à l'occasion de ce second confinement, la Protection Civile de Loire-Atlantique a mis en place un centre d’hébergement d’urgence afin d'accueillir vingt personnes en situation de précarité, sans domicile. Pour les bénévoles engagés sur ce dispositif, la mission est de permettre aux personnes hébergées d’être confinées en sécurité, dans le respect des gestes barrières et de proposer trois repas quotidiens. J’ai souhaité effectuer mon stage dans ce contexte car il s'agit pour moi d'une expérience de vie qui me fait grandir dans la solidarité, l’altruisme et la bienveillance. Ce sont des valeurs clés pour Excelia mais aussi pour la Protection civile au sein de laquelle je travaille en équipe, j’apprends le respect de protocoles notamment sanitaires et la prise de responsabilités. Ce stage est également l’occasion de créer des liens avec des bénévoles engagés dans la société et plus largement au sein de l'association.

Mathilde Gastal, étudiante en Bachelor Business 1ère année

 

Mragaux BaudritAyant déjà expérimenté la vente dans l’alimentation et le prêt-à-porter, je souhaitais élargir mon réseau en intégrant ECR Environnement, une entreprise d’une plus grande envergure mais toujours en rapport avec la mission Climacité©.

Margaux Baudrit, étudiante en Bachelor Business 1ère année

 

Enora BolteauJ’ai voulu faire mon stage Climacité© dans une communauté de communes étant donné qu’il y avait un service développement durable au sein de celle-ci. Je pourrai y aborder plusieurs thématiques en rapport avec le développement durable, que ce soient les énergies propres, la sécurité alimentaire et l’agriculture biologique ou encore la lutte contre le changement climatique, tout cela en conservant sa santé et son bien-être. Je souhaitais faire mon stage dans une entreprise ou une collectivité pour observer le travail en collaboration et les différents pôles d’une entreprise. La communauté de communes est donc une bonne réponse à mon souhait. Sensibiliser aux enjeux de protection de l’environnement tout en mettant en œuvre des actions pour lutter contre le réchauffement climatique est l’un de mes objectifs.

Enora Bolteau, étudiante en Bachelor Business 1ère année

 

Le changement climatique est un souci qui touche le monde entier et menace la vie des prochaines générations. C’est pourquoi je pense que les efforts en matière environnementale doivent être redoublés. Par conséquent, j'ai décidé de faire mon stage Climacité© dans l'entreprise Bencomia Educación Ambiental, située aux îles Canaries en Espagne. Elle est chargée de développer des projets qui sensibilisent la population au développement durable. Cette expérience va me permettre de partager et de communiquer auprès des habitants locaux sur les enjeux climatiques, de les sensibiliser sur les risques et les conséquences du changement climatique puis les solutions possibles. 

Marco Thoreau, étudiant en Bachelor Business 1ère année

 

Manon ArrivéLe projet Climacité© porte sur l’écologie et le développement durable, notamment le regard posé par chaque citoyen sur l’environnement qui l’entoure. L’Estuaire du Payré, site classé Grand ensemble naturel est en cours de labellisation Grand Site de France. Attachée à cet espace naturel, j’ai choisi d’intégrer le Groupe Associatif Estuaire pour ses actions liées à la gestion équilibrée et durable des espèces, la biodiversité et le parc dunaire. Ce projet va me permettre de mieux comprendre les enjeux du développement durable mais aussi de sensibiliser le grand public sur l'environnement qui l'entoure et savoir le préserver. L'environnement, une cause pour un futur meilleur ! 

Manon Arrivé, étudiante en Bachelor Business 1ère année

 

Amandine MagnanLe gaspillage alimentaire fait partie de ces éléments qui ont un réel impact sur le réchauffement climatique. On n’y pense pas forcément mais il y a des tonnes de produits alimentaires qui se retrouvent jetés au quotidien inutilement. L’association Remplir les Ventres, pas les Poubelles a pour vocation de sensibiliser la population en récupérant ces denrées chez des commerçants, les grandes surfaces ou bien au marché de La Rochelle afin d’en faire des repas.
Au cours de ce stage, je vais avoir la possibilité de participer à ces actions de sensibilisation et d’aider les bénévoles lors des distributions de repas. Cela va me permettre de mieux comprendre ce qu’il se passe et ce que l’on peut faire pour éviter tout ce gaspillage.

Amandine Magnan, étudiante en Bachelor Business 1ère année

 

Leana FrocqJ’ai déjà participé à des actions écologiques comme des Cleanwalks, la mission Climacité© est donc une opportunité de découvrir encore plus cet univers. Ayant la chance d’habiter à proximité du Parc Régional de Brière, j’ai rapidement fait le lien et décidé de candidater. Celui-ci est l’un des 56 Parcs naturels de France, reconnu au niveau national pour son exceptionnelle valeur patrimoniale et paysagère. Il a pour vocation de protéger le patrimoine naturel, culturel et humain à travers une politique innovante d’aménagement et de développement économique, social et culturel, respectueuse de l’environnement.
Par chance j’ai pu intégrer cette structure grâce à mon réseau. Lors de ce stage, je vais être amenée à réaliser des missions très professionnalisantes : rédiger un communiqué de presse, assister à de nombreuses réunions et récolter des informations sur les politiques environnementales mises en place dans diverses entreprises, afin de pouvoir développer l’écologie du territoire.

Léana Frocq, étudiante en Bachelor Business 1ère année

 

  • Année 2 :

 

En 2ème année, un nouveau module de culture environnementale établit un inventaire de toutes les solutions « green » qui existent aujourd’hui dans le monde, ce qui permet d’ouvrir la réflexion. Les contenus pédagogiques intriguent et motivent d’autant que les étudiants peuvent recouper leurs cours avec leur expérience de terrain, sur laquelle ils s’appuient en amont comme en aval.

Des ateliers sont consacrés à l’impact écologique des produits et services sur l’environnement. Et si le stage de trois mois n’est pas obligatoirement lié à une logique RSE ou Développement Durable, les cours trouvent généralement écho dans la pratique quelle que soit la structure accueillante.

 

  • Année 3 :

 

Troisième année, ça sent la spécialisation

Tandis que des cours de RSE sont dispensés à tous les étudiants par le corps professoral, constitué d’enseignants-chercheurs, vous pouvez en plus choisir la spécialité Chargé de projet développement durable, ouverte en 2020 avec dix étudiants pionniers, qui creusent les volets RH, juridique, stratégique et communication du Développement Durable.

 

En janvier, c’est le temps du Consultancy Project : quinze jours intenses pour appliquer les concepts et les fondamentaux. Face à des problématiques d’entreprises réelles, dans tous les secteurs d’activité (mode, hôtellerie, maison de retraite…), les étudiants doivent produire des préconisations RSE et DD en un temps limité.

Un stage de fin d’études de quatre mois permet la mise en pratique des savoirs acquis pendant ces trois années.

 

Le Bachelor Business Green a trouvé sa marraine ! Marion Martinez, Marraine du parcours Green du Bachelor Business

 

Marion Martinez est diplômée du MSc Stratégies du développement durable, RSE et Environnement. Elle a créé son entreprise, Rupture engagée, avec laquelle elle accompagne les structures dans leur démarche RSE et assure des formations en RSE et à la transition écologique.

Conférencière auprès des étudiants de 2ème année du Bachelor Business et des 3ème année futurs Chargés de développement durable, elle est également membre du jury du Grand Oral des étudiants de 3ème année.

 

Pour en savoir plus sur Rupture Engagée c'est ici

 

 

Clémence Williot - Parole d'étudiante ...

Pourquoi avoir choisi cette spécialisation ? 

clemence williot excelia" Désirant intégrer le secteur des ressources humaines, le sujet du développement durable me semble pertinent. (...) Pouvoir s’engager auprès de la protection de la planète est une façon de donner une image positive de l’entreprise. "

 

 

 

Géraldine Valentin - Parole de professionnelle ! 

Quel est votre rôle au sein de l'école ? 

Géraldine Valentin Excelia"Aujourd’hui je mets à profit mon expertise au service des étudiants et des acteurs du terrain pour construire et négocier ensemble le virage de la transformation durable des entreprises. Pour Excelia, j’ai le plaisir d’animer des cours en événementiel, en marketing relationnel, en développement de marque et très prochainement en communication responsable". 

Lire la suite de l'entretien

 

Plus d'informations sur le Bachelor Business

fr